Pourquoi j’ai une page “Croyances”

Et pourquoi vous devriez en avoir une aussi.

Shane Parrish est le promoteur du blog et de la newsletter Farnam Street, dont je me suis largement inspiré pour la conception de labaguette.tech. Aucun lien ne fonctionne encore pour le moment et le site n’a honnêtement pas beaucoup de charme mais comme le parent d’un bébé moche, j’en suis super fier. Merci à @xtincell, en passant. Le fait est que j’avais l’ambition de changer de plateforme depuis longtemps, mais avais en face de moi une question troublante, quant au sujet que je souhaitais traiter. Trois thèmes en particulier m’inspiraient: la communication, l’entrepreneuriat et surtout l’apologétique, qui est l’étude des moyens de défense rationelle de sa foi.

La demande d’Aminata m’a convaincu d’opter pour une approche différente, celle que j’ai choisi d’aborder:

“Le futur des médias et des technologies de contenu numériques.”
Cette définition est l’intersection exacte de ce dont je veux parler et je m’y sens très à l’aise, mais au début, je ne savais pas comment parler d’apologétique en respectant cette approche, ce qui m’obligeait à créer un deuxième blog. J’ai donc envisagé cette idée jusqu’è très récemment et c’est en revenant sur ma source d’inspiration, fs.blog, que l’illumination survint. En fait, dès le moemnt où j’avais pris la décision de parler du futur, j’avais assumé que mon blog aurait une portée idéologique et je vais tenter de dérouler pourquoi.
 
Sur le blog de La Baguette, en haut à droite, vous remarquerez un onglet un peu inhabituel: “croyances”. Je prends la peine de vous exposer ce en quoi je crois parce qu’au delà de mon humour décadent, vous êtes peut-être ici pour me lire parler du futur et  pour que nous puissions nous comprendre, je suis convaincu que le lecteur préfèrera savoir sur quelles bases je m’appuie pour croire un avenir plus probable qu’un autre. Or mes croyances sont le socle qui constitue ma vision du monde, cette vision du monde définit mes valeurs et ces valeurs sont le filtre à travers lequel j’interprète le passé, comprend le présent et envisage l’avenir. En connaissant mes croyances, vous verrez plus aisément quels sont les mécanismes de ma pensée. Or ma vision du monde est une conséquence directe de ma vie spirituelle, de telle sorte qu’en décidant d’envisager l’avenir des médias et des technologies de contenu numériques, je suis condamné à expliquer une approche chrétienne du monde. Si vous avez l’impression qu’en le faisant je transforme un site sympa et instructif en banderole de propagande et d’aliénation intellectuelle, vous avez raison, c’est exactement ce que je fais. Mais ne me bloquez pas tout de suite: tout le monde le fait, même vous.
 
Sur le blog de Shane Parrish, on peut voir un onglet qui ne s’écarte pas de ce que je dis là: “Values”. Pourquoi un blog aurait-il besoin de préciser ses valeurs? Une entreprise, en vous recrutant, fait la même chose: elle vous présente ses valeurs, ce en quoi croient ses dirigeants. C’est sur ces valeurs se construit la culture de cette entreprise et cette dernière peut être un énorme facteur compétitif. Les sites internet de partis politiques obéissent eux aussi aux mêmes impératifs. Vous trouverez toujours… Bon. En temps normal, vous trouverez toujours sur le site d’un parti politique une page taguée “manisfesto”, présentant leur histoire, leurs valeurs, leurs textes fondateurs. C’est grâce à ces derniers que vous saurez si vous partagez les mêmes points de vue et pourrez donc vous inscrire ou pas.
 
En mentionnant un onglet “croyances”, je fais juste deux pas en profondeur dans ce schéma. Plutôt que de simplement présenter mes valeurs comme le ferait une entreprise, ou une vision du monde comme le ferait un parti politique, je vous présente directement ce sur quoi elles s’appuient, de telles sortes que vous sachiez plus ou moins clairement ce à quoi vous attendre. Je donne un exemple concret et qui ne vient pas de moi:
 
Naval Ravikant est un investisseur de capitaux à risques et fondateur de l’entreprise Angellist, qui met en relation gestionnaires de portefeuille et entrepreneurs. Ses publications sont des conseils précieux et suivis par des milliers de personnes et son entreprise est à l’origine du succès de plus d’une dizaine de licorne, ces startups valorisées à plus d’un million de dollars: en bref, c’est un faiseur de millionaires. mais le plus intéressant dans son discours, c’est que ses publications relèvent presque toujours du métaphysique. Son compte, @Naval, est fourni en conseils sur la vie de tous les jours, de telle sorte qu’en le suivant on en apprend plus sur comment envisager sa vie, son avenir, comment définir les notions de paix, d’avenir, de richesse. Il prêche, en fait. Ma conviction est qu’il le fait parce que c’est à ce niveau que les choix critiques de l’humain sont faits. Ces choix critiques sont ceux qui définissent son approche de la réalité et de l’avenir. Or bien approcher l’avenir est typiquement une compétence attendue d’un bon entrepreneur. La boucle est bouclée.
 
En conséquence, je parlerai de mes croyances de manière explicite à chaque fois que le sujet l’imposera et soyez convaincus que même si vous ne voyez pas de citation biblique à chaque paragraphe, ce sera toujours le point de vue d’un chrétien que vous lirez dans les articles de ce blog. Oui, j’assume complètement.
 
Plus encore, non seulement c’est par mon identité chrétienne que se définit la raison d’être de ce que vous pourrez lire ici, mais je nous recommande d’aller plus loin: Vous devriez en avoir une aussi. Je reconnais que le fait d’exposer ses croyances peut amener à prendre des positions relativement controversées, mais vous pouvez adapter le concept à votre sauce pour être le moins choquant possible pour vos lecteurs (à moins que ce soit l’effet recherché). Le plus important reste qu’ils puissent savoir d’où vous venez et ce qui motive ultimement vos actions. Bien sûr, que ce soit une page taguée “valeurs”, “principes”, “manifeste”, cela importe peu. Ceci est un avis tout à fait subjectif mais j’éviterais quand même le mot “valeurs”, qui me semble avoir perdu de sa … valeur. Personnellement j’hésitais entre “croyances” et “crédo”. J’ai préféré le mot “croyances” à cause du caractère réligieux et spirituel qui allait immédiatement transparaitre, sinon j’aurais utilisé “crédo”.
 
Pour couper court, considérez mes croyances comme une réponse à cette question: “pourquoi tu écris sur le futur des médias et des technologies de contenu numériques”?
 
La réponse se trouve en cliquant sur ma page “croyances”.
 

Author: Ad Wondje

Auteur, biographe, chrétien aux avis controversés. Parle de technologies, de médias numériques et d'apologétique.

One thought on “Pourquoi j’ai une page “Croyances””

Un commentaire?