“Tout est faux sur internet”.

Lorsqu’on observe les actualités des géants numériques on constate à quel point les faux chiffres sur internet sont nombreux. Les avis, les données et métriques qui vous sont fournis sur Google, Facebook et dans les médias digitaux en général, les articles eux mêmes.

Les faux chiffres: quelques données factuelles.

En cette fin d’année, nous allons revenir sur ces réalités du web et aller beaucoup plus loin avec cet article de l’Intelligencer qui révèle “à quel point internet est faux”1. Laissez moi vous en extraire quelques données intéressantes:

-Les chiffres sont faux. On se souvient de l’histoire de Facebook et des faux chiffres concernant ses vidéos. En 2016 les dirigeants du géant bleu reconnaissaient que 60 à 80 % des mesures des vidéos diffusées sur leur plateforme étaient “erronées”. Un groupe d’entreprises lança une plainte contre eux mentionnant plus de 600% d’écart avec la réalité. Cet article en français raconte la même histoire, avec des exemples carrément effrayants.

-Les vues sont fausses. Vous savez ce qu’est une ferme à clicks? Le cauchemar des investisseurs technologiques. Si vous ne saisissez pas l’ampleur des dégats, voici un reportage de France 24 qui montre comment sont fabriqués des milliers de faux likes. Cette autre vidéo d’une minute montre comment sont fabriquées de fausses notes d’applications sur les marketplaces comme le Playstore. Sur Youtube, la “vente de vues” serait un marché de millions de dollars et en excellente santé. Le pire c’est que parfois, avec les fausses infos, les articles aussi sont biaisés. Un exemple tout de suite.

Des articles biaisés qui déforment la réalité des faits

Même si nous avons de bonnes raisons de croire que les données fournies par les plateformes sont tronquées ou carrément frauduleuses, il ne faut pas non plus faire de la désinformation. Bien sûr les cas comme les chiffres des vidéos Facebook sont à charge. Si quelqu’un prétend avec assurance que tous les chiffres sont faux sur internet, il faudra qu’il explique d’où viennent les fortunes engrangées par les géants du web que nous connaissons tous. Ils brassent de vrais milliards, à ce que je sache, et leurs jets privés semblent aussi très réalistes. Cependant certains médias n’hésitent pas à avancer des chiffres dangereusement biaisés. Je prends pour exemple cette information publiée en 2017 par le Figaro: “Sur internet, un tiers des avis des consommateurs serait faux”. Lorsqu’on y regarde de plus près, elle semble incomplète, partielle, biaisée. Comme je disais récemment, on ne peut pas attendre d’un journaliste qu’il soit objectif, mais il y a quand même un minimum.

En fait la source de cette information est une enquête du ministère français de l’économie, révelant que 35% des entreprises interrogées auraient fait usages de faux avis de consommateurs. Or non seulement les entreprises enquêtées étaient loin d’être représentatives du marché français, mais en plus le marché français est loin, très loin d’être représentatif de la population mondiale connectée. Cet article de Francetvinfo est une correction de celui que j’ai précédemment cité. Il cite notamment une étude du site américain ReviewMeta qui donnerait plutôt 8% d’avis “suspects” sur Amazon, qui a d’ailleurs refuté. Bah voyons.

Tout est faux sur internet, à priori.

Maintenant il faut que j’explique pourquoi j’ai donc donné ce titre à l’article. Bien sûr je reconnais l’objectif à peine dissimulé d’attirer un public avide de sensationnalisme, en l’occurence vous :-). Mais il y a un autre intérêt: celui de la considération à priori. Le site Francetvinfo que je citais en exemple tout à l’heure a publié en novembre 2019 un article racontant la suppression par Facebook de plus de 5 milliards de faux comptes cette année, pour 2,2 milliards l’année dernière.

C’est quand même beaucoup, et le calcul est simple. Si chacun de ces faux comptes réalise une fausse vue sur une vidéo en une journée, on se retrouve avec plus de deux fois le trafic vidéo mondial sur Facebook qui serait faux. En d’autres termes, même si nous ne disposons pas de chiffres exacts révélant l’ampleur des comptes, vues et likes falsifiés sur internet, le bon sens nous encourage à douter des chiffres fournis par les plateformes à priori, plutôt qu’à leur faire aveuglément confiance.

La Baguette est une lettre d’information hebdomadaire sur le futur des médias et des technologies de contenu. Pour en savoir plus sur les croyances de l’auteur.

  1. Article en anglais titré “How much the internet is fake”

Author: Ad Wondje

Auteur, biographe, chrétien aux avis controversés. Parle de technologies, de médias numériques et d'apologétique.

Un commentaire?