#3 Oussama, Sibeth et les détracteurs

Ce matin on va voir quelqu’un qui bluffe et tout le monde le sait et ce n’est pas bien grave, quelqu’un qui ne bluffe pas et tout le monde le lui reproche.  
1. Les “mensonges” d’Oussama Ammar…
C’est l’un des co-fondateurs de TheFamily, une entreprise pan-européenne d’investissement et d’accélération de jeunes pousses. C’est un mentor intéressant qui offre une formation vraiment enrichissante sur le monde des jeunes pousses. Cette formation s’appelle Koudetat. Mais ce n’est pas la raison de son apparition dans ce courrier, bien sûr. L’article dont je veux parler est un papier de l‘Express  titré “La face cachée d’un gourou de la tech”. Il y a dans cet article des éléments factuels qui peuvent vraiment pousser à poser des questions, d’autres qui font se demander en quoi c’est pertinent.
 Le plus drôle, c’est que pour moi qui l’ai suivi il y a un certain temps, Oussama Amar n’a jamais prétendu être un entrepreneur à succès, au contraire. Ceci dit, lorsqu’un scandale fera tous les gros titres, vous saurez que je vous avais prévenu. Pour vous annoncer la couleur, dans l’article, on revient sur des usages personnels des fonds d’une de ses entreprises, Besport, ainsi que sur les affinités de l’entrepreneur avec certains membres de sa famille. Rien de méchant me direz vous, oui, sauf si ces derniers semblent impliqués dans du traffic de drogue au Brésil.  
Les vérités de tata Sibeth?
 C’est un personnage haut en couleur du paysage politique français. Mon humour est déplorable. Sibeth Ndiaye est conseillère en communication, briseuse de clichés politiques, artiste des prises de parole dites jupiteriennes du président français. Sa page Wikipédia est là, je ne vais pas refaire sa biographie. Ceci dit pour ceux qui souhaitent en apprendre plus sur Mme Ndiaye, je recommande vivement ce billet exhaustif de l’observatoire du journalismeOn y revient sur son histoire, ses défis, les propos tenus par elle et sur elle; allez-y, c’est édifiant, surtout quand on sait qu’elle jouit d’une image ambiguë dans certains médias dont France Télévions, Les Inrocks ou l’Express (décidément), pour des raisons parfois loufoques. Par exemple, un article des Inrocks indique que si elle doit le faire pour protéger le président, elle “assume parfaitement de mentir“. Aussi, selon le Canard Enchainé, parlant d’un SMS qu’elle aurait envoyé concernant la mort de Simone Veil, elle aurait dit, je cite:”Yes, la meuf est dead“. Elle a démenti. Bon. Un démenti vaut ce qu’il vaut pour une personne qui affirme qu’elle assume parfaitement de… bref.  
Qui veut la peau des gens différents? 
 Les deux personnages que j’ai mis en avant ont des points communs, ou pas vraiment. Un seul en fait. Ils sont différents. Vraiment. Je ne parle pas seulement de leurs origines, l’une sénégalaise et l’autre libanais. Je dis qu’ils sont vraiment différents. Pendant que Sibeth Ndiaye s’en va à des rendez-vous présidentiels en ballerines et hauts à fleurs, Oussama Amar se ballade avec des tennis dépareilées, l’une bleue et l’autre rouge. Ce qui les intéresse est curieux, tout autant que ce qui ne les intéresse pas: M Amar, avec sa barbe de trois jours, n’a jamais terminé sa formation en philosophie à la Sorbonne, pendant que M Ndiaye n’a même pas pris la peine de faire certifier son compte TwitterIls sont tous deux controversés et différents. Je demande donc, et vous pourrez librement me donner votre avis en répondant à ce courrier: et s’ils étaient controversés parcequ’ils sont différents? 

#2 L’Union Européenne et les droits d’auteurs et si les iPhones n’étaient pas aussi chers qu’on le pense?

Je n’arrive même pas à croire que j’ai publié une lettre sur ce sujet… Mais bon, le contenu, me semble-t-il, avait du sens. J’y parle des mesures européennes pour protéger les droits d’auteur, 

Continue reading “#2 L’Union Européenne et les droits d’auteurs et si les iPhones n’étaient pas aussi chers qu’on le pense?”